Technical work is underway on the web portal!

Le minaret Jarkurgan – le miracle « ondulé »

Pendant plusieurs décennies, le célèbre minaret Jarkurgan attire l’attention des archéologues, des historiens et des amateurs de l’architecture par son ornement atypique pour Asie Centrale, mais qui, peut-être, propre à celui de l'Inde.

Le minaret se trouve dans le village Minor entre Kumkurgan et Termez dans la région de Surkhan-Darya. Il fut érigé en 1109 sous l’ordre du sultan Sanjar. Aujourd’hui, sa hauteur fait plus de 20 mètres, mais au moment sa construction, le minaret se levait jusqu’aux 40 mètres.

Les inscriptions sur le minaret nous transmettent le nom de son auteur qui était Ali ibn-Mukhammad de Serakhs et un verset de Coran inachevé. En raison du déplacement de l'axe du minaret, on suppose qu'il n'a pas été terminé ou partiellement détruit. En 1879, les ruines d’une ancienne mosquée furent découvertes. Cela prouve que le minaret faisait jadis partie d’un ensemble. Cependant, les historiens ne purent pas parvenir à un consensus ni sur l’histoire du minaret ni sur les raisons de la destruction de la mosquée. Il se peut que les bâtiments furent délibérément démantelés pour construire un nouvel ensemble.

Le minaret fascine par sa maçonnerie ingénieusement réalisée et qui crée un effet de « la tresse ». 16 demi-colonnes forment le tronc du minaret à l’intérieur duquel un escalier en colimaçon donne accès au sommet. Et quand on se tient sous le minaret, on a l'impression que la maçonnerie n'est pas du tout de la brique, mais du tissu. Aujourd'hui, le minaret de Jarkugan est soigneusement protégé et représente un site historique et culturel important.




Un commentaire

1

Оригинальный минарет

Farhod Shakirov | 18.06.2022

Laissez un commentaire

Pour laisser un commentaire, vous devez vous connecter via les réseaux sociaux :


En vous connectant, vous acceptez le traitement Données personnelles

Voir également